Championnats du Monde d’échecs pour joueurs handicapés : les français ont le sens du partage !

Armistice, c’est quoi ça ??? Jour férié, c’est quoi ça ??? Vous l’aurez compris, pas de repos pour les braves tricolores ! Au menu aujourd’hui, la 7ème ronde des Championnats du Monde en ligne pour joueurs handicapés, avec, selon les cas, une plus ou moins grosse préparation matinale maison… Si le score n’est pas celui espéré, le niveau de jeu, lui est toujours là !

Avant de faire le point sur nos parties, je tiens à remercier Frédéric LOYARTE pour « l’ouverture de sa boutique » dès 12h45. Toujours un vrai bonheur de pouvoir le rejoindre après notre partie, pour échanger, retrouver les amis (merci Jocelyne !) plaisanter, analyser en direct et vibrer à chaque coup des copains encore en train de batailler.

Chers lecteurs, amis, familles et supporters, si vous avez l’impression de « lire double », sachez que non, personne n’a consommé de substance controversée ! Pascale VANTET, soutien précieux depuis le début de cette incroyable aventure, me dira même qu’il faut « arrêter de magouiller avec vos adversaires »… Alors non, ma chère Pascale, on ne magouille pas… On a juste un sens inégalé du partage ! Encouragements, bonne humeur, émotions… tout passe dans ce partage ! Même les adversaires !!!

J’étais opposée au Mongolien Myakhail BAT-ERDENE (non classé), qui n’était autre que l’adversaire de D’Jimmy KLEIN la veille. J’avais remarqué que ce joueur avait un style quelque peu particulier, avec beaucoup, beaucoup, beaucoup d’avancées de pions. Si ça peut paraitre solide, en réalité, ça finit par péter d’un côté ou de l’autre de l’échiquier, les pièces étant bloquées par les pions de leur propre camp. Je signe ma partie la plus rapide de la compétition. A peine 25 minutes, et même pas le temps de boire ma petite boisson au café… 4 points sur 7, et un copain vengé !!!

D’Jimmy, lui avait pour adversaire le chinois Xinyu FU (non classé), qui n’était autre que l’adversaire d’Anouk lors de la ronde 4 (souvenez-vous, le mat fantastique)… Le sort s’acharnera sur le chinois, D’Jimmy terminant proprement son match avec une dame d’avance… un bon 3ème point !

Solenn AFRAOUI (1900 elo), après deux rondes exceptionnelles, avait encore très fort à faire contre le polonais Jacek STACHANCZYK (2220 elo), qui, rappelez-vous, était lors de la 1ère ronde le tombeur d’un certain D’Jimmy… Solenn n’a vraiment pas lésiné sur les moyens avec une grosse préparation. Une très très belle partie à la clé (sacrifice de qualité pour saborder le roque blanc), mais un zeitnot (moins de 5 minutes restantes pour terminer la partie) impitoyable… Notre guerrière s’incline, mais quel jeu !!! Toujours 4,5 points pour Solenn et moral toujours au beau fixe pour les deux dernières batailles…

Ces deux-là font décidément la paire… Georges VASQUEZ (1864) n’est vraiment pas passé loin de l’exploit contre le philippin Sander SEVERINO (2364 elo). Un écart de 500 points tout pile… Normalement, celui qui a le plus petit classement est sensé être facilement pulvérisé. Mais Georges bétonne, bétonne, et bétonne encore… On a cru à la répétition des coups synonyme d’un énorme match nul, mais le philippin choisit finalement de sacrifier la qualité pour se créer des pions passés. Georges fait mieux que résister en gagnant un fou et en tissant un réseau de mat, mais la pendule s’en mêle également. Georges devra malheureusement rendre les armes… Aucun regret à avoir cependant… Tu as enflammé le salon des supporters, merci pour ces belles émotions !!! Auteur d’un solide 4/7, il te reste deux rondes pour un chouette finish…

J’avais vraiment, mais alors vraiment envie de chanter « et un, et deux, et trois zéro » pour Aldric GOMEZ (non classé)… Une 3ème victoire consécutive aurait été géniale après des débuts difficiles… Mais l’indien Salavkar VAISHALI NRENDRA (1344) lance une forte attaque menant au mat. Avec 2 points sur 7, le tricolore aura a cœur de se refaire une santé demain… Allez Aldric !!!

Après avoir gagné par forfait hier,  Frédéric DUMONT (1366 elo) et Anouk TOULEMONT (1476 elo) avaient pour tâche ardue de se remettre dans le bain, avec un appariement bien peu clément qui plus est. Frédéric avait les blancs face à l’ukrainienne Natalya MYRONENKO (1830 elo). Fidèle à lui-même, il tente de la sortir de toute préparation. Mais les risques pris par le tricolore sont trop grands, l’ukrainienne empoche le point… Toujours 3 points pour Fred !

Les pièces blanches pour Anouk également, avec une adversaire tout aussi coriace… La polonaise Anna STOLARCZYK (1916 elo) a deux tours plus mobiles que la dame blanche d’Anouk. Elle les maniera à la perfection pour tisser un réseau de mat. Anouk rend les armes après un beau combat, enregistrant le score de 3,5/7.

Cette 7ème ronde est un peu rude, mais ne comptez pas sur nous pour baisser les bras ! On se bagarrera jusqu’au bout, même si avec la fatigue qui arrive, la dernière ligne droite est bien souvent la plus difficile… Pour l’heure, les troupes essaient de recharger leurs batteries au maximum…

Pour suivre nos résultats : https://chess-results.com/tnr584201.aspx

Pour nous lire : https://mattonhandicap.com/

Sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/MAT-TON-Handicap-109813511481161

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.