Championnats du Monde d’échecs pour joueurs handicapés : Solenn AFRAOUI est en bronze !!!

Le rideau vient de se fermer sur les 4èmes Championnats du Monde pour joueurs handicapés. Les classements étant désormais définitifs, l’heure est venue de dresser un petit bilan… et de garder un petit peu la tête dans les nuages…

Bien avant de connaitre la liste des participants, Solenn AFRAOUI me disait que son objectif était de finir sur le podium. Un défi ambitieux, qui n’a pourtant pas été revu à la baisse une fois la liste définitive des participants connue. Elle nous a fait rêver toute la semaine… Solenn est sans doute la plus expérimentée d’entre nous dans les compétitions de haut niveau (j’arrête de compter les titres à son palmarès, la liste est trop longue), mais assurément la plus travailleuse aussi ! Les prépa ont été plus que musclées, et tous ceux qui nous ont suivis ont pu voir les belles performances répétées de la guerrière bleue (match nul contre le 2ème elo du tournoi, victoire contre le champion d’Europe en titre des joueurs handicapés moteur, entre autres). Ce championnat n’est ni plus ni moins qu’une énorme revanche sur la vie qui s’est montrée injuste depuis quelques années : avec 6 points sur 9, Solenn prend la 50ème place et repart avec une magnifique médaille de bronze chez les féminines !!! Un immense bravo à toi, et encore merci pour toutes ces belles émotions !!!

Solenn Afraoui championne d’échecs de Villejuif aux championnats de France de Chartres en 2019

Il est notre force tranquille, notre sage, et est resté un peu notre guide aussi après avoir pris le capitanat des Olympiades l’année dernière. Si son expérience était un véritable atout, les championnats pouvaient néanmoins constituer un véritable piège avec la fatigue accumulée : Georges VASQUEZ rentrait tout juste d’Espagne où il défendait les couleurs tricolores au championnat d’Europe des joueurs handicapés moteur organisé par l’IPCA. A peine le temps de souffler qu’il fallait déjà se lancer dans un nouveau défi… Les parties marathon n’ont pas manqué, et le moins que l’on puisse dire, c’est que Georges a plus que largement tiré son épingle du jeu ! Avec 5 points sur 9, il nous en aura montré de belles parties… bravo l’ami !

Ne jamais se fier aux apparences… Derrière le joli sourire et le classement elo qui n’a pas encore eu le temps de grandir comme il le devrait se cache une sacrée tacticienne ! Anouk TOULEMONT est ce que l’on pourrait appeler une vraie pépite, son talent ne demande qu’à éclore ! Avec 5,5 points, elle frappe un grand coup ! Auteure d’un des plus jolis mat, elle aura fait trembler plus d’un adversaire, et fait chuter quelques favoris sur le papier. A 18 ans, ça promet une belle et longue route, chapeau Anouk !

Frédéric DUMONT a eu fort à faire lui aussi avec bon nombre d’adversaires bien mieux classés sur son chemin. Les débuts furent difficiles, mais un président, ça ne lâche rien ! Si l’idée de créer la surprise avec une ouverture originale ne s’avère pas toujours très fructueuse, le plaisir du jeu est là, et l’objectif de la moitié des points est presque atteint. Pour un premier championnat du Monde, Frédéric peut repartir la tête haute avec 4 points.

On devrait lui décerner la médaille du mérite ! Aldric GOMEZ, c’est une bonne humeur à toute épreuve ! Le moins expérimenté du clan tricolore en a connu des déconvenues… Mais jamais, absolument jamais il n’a montré le moindre signe de découragement. Certains verront le verre à moitié vide, et se diront peut-être qu’il n’a marqué « que » 3 points. A tous ces pessimistes, on leur répondra qu’Aldric a appris beaucoup. Toujours là en cas de pépin, toujours un mot sympa, et toujours prêt pour nous faire rire : un vrai pilier pour nous tous, merci Aldric !!!

D’Jimmy KLEIN s’était lui aussi fixé l’objectif de la moitié des points. Ce n’est vraiment pas passé loin… Plusieurs de ses parties se sont jouées à peu de choses, le score aurait pu plus d’une fois basculer dans un sens favorable au français. 4 points, c’est prometteur pour une première compétition internationale d’une telle envergure ! Et puis on est tous d’accord là-dessus : le score, c’est accessoire. La team de Mat Ton Handicap gagne un guerrier de plus et ça, ça prime sur tout le reste !

Jamais deux sans trois… Pour Marie MOULIN aussi, le souhait était de parvenir à la moitié des points. Si je ne parviens pas tout à fait au résultat espéré avec 4 points, je ne vois pas comment je pourrais avoir le moindre regret… Ceux qui me connaissent vous le confirmeront sans doute, j’ai un jeu dynamique, et un tempérament de fonceuse, voir de tête brûlée sur l’échiquier. J’aime prendre le jeu à mon compte, quitte à me prendre un retour de bâton (un jour il faudra vraiment que j’apprenne à temporiser)… Chaque ronde fut un peu un bond dans l’inconnu, mais c’est tellement formateur…

Je vais évidemment conclure par quelques remerciements. Les joueurs ne seraient rien sans les arbitres !!! Si les appariements ont parfois été longs à paraitre le soir, je n’ose même pas imaginer le boulot colossal qu’ils ont dû endurer… Entre les réclamations, les joueurs qui ne pouvaient pas jouer toutes les rondes, et, comble de la tristesse, le décès de l’azéri Mehdi ABBASOV durant le championnat, ils ont vraiment dû en voir de toutes les couleurs… MERCI A VOUS !!!

Je n’ose pas trop imaginer non plus l’état du palpitant de Dominique DERVIEUX. Arbitre impartial d’un côté et supporter des bleus de l’autre, il a vu passer quelques (pas trop j’espère) boulettes tricolores… On te remercie tous pour l’accueil bienveillant, les petites touches d’humour (ah la chute du panaméen dans le canal) et la « boite à souvenirs » ! Certes, on a des bobines parfois trop sérieuses ou déconfites sur les photos, mais comme tu le dis si bien, c’est plus facile de faire des photos sourire dans le salon des supporters de Frédéric LOYARTE !

Fredho, la famille, les amis, les supporters, les lecteurs même de passage… cette épopée n’aurait pas été la même sans vous ! Merci pour les like, partages et commentaires !

Si ces championnats sont une compétition individuelle, on aurait pu pense à un état d’esprit « chacun pour soi ». Oui, mais… Il y a une complémentarité de caractères dans cette joyeuse bande qui mène à une alchimie particulière qui fait voler en éclat toute tentative d’individualisme. D’une manière ou d’une autre, chacun a apporté sa petite pierre à l’édifice. On est fait pour marcher ou rouler et péter des rotules ensemble, c’est comme ça !!!

De tout cœur, merci à la team MTH de m’avoir fait confiance pour prendre les rennes de notre site internet et de notre page Facebook ! Oui, le récit de nos aventures, c’est du boulot, mais c’est surtout l’occasion de vivre deux fois le championnat en regardant vos parties, avec double dose d’émotions en prime. C’est aussi une belle opportunité de faire connaitre notre association fraichement créée. Ces Championnats du Monde sont le premier chapitre de notre histoire, il reste tant de pages à écrire…

Je ne sais pas quand nous aurons rendez-vous pour de nouvelles aventures, mais j’espère que nous pourrons embarquer Jonathan, Fredho, et bien d’autres… joueurs handicapés, n’hésitez plus : à vos échiquiers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.